Être indépendant

En cabinet ou à domicile, seul ou en groupe : l’exercice libéral est le plus répandu pour la profession de kinésithérapeute, notamment du fait des nombreuses possibilités de pratique qu’il offre.

Le kinésithérapeute libéral est conventionné avec l’Assurance Maladie. En tant que professionnel libéral, le kinésithérapeute est rémunéré à l’acte et doit s’affranchir d’un certain nombre de charges administratives.

Le principal attrait du statut libéral du métier est la liberté de votre cadre de pratique. En cabinet, en consultations à l’hôpital ou en centre, à domicile, en remplacement et/ou en assistanat à mi-temps ou à temps complet : c’est vous qui modelez votre cadre d’exercice.

Comment pratiquer ?

Seul, dans votre propre cabinet

Exercer seul en cabinet permet de rapidement se constituer sa propre clientèle selon ses critères et souhaits de spécialisation.

En cabinet collectif

Choisir d’intégrer un cabinet déjà constitué permet de partager un nombre important de charges, de créer des complémentarités de prises en charge en fonction de ses collègues ou encore de bénéficier d’une permanence pour sa patientèle.

En remplacement

En cas d’indécision de choix de pratique une fois son diplôme obtenu, les remplacements dans différents types de structures peuvent permettre d’affiner ses préférences d’exercice tout en bénéficiant d’une patientèle déjà constituée.

En maison de retraite ou établissement spécialisé

L’exercice en établissement spécialisé permet d’exercer dans un cadre différent du cabinet, tout en conservant les avantages d’une pratique libérale.

La pratique libérale, c'est :

+ 0 %
Des diplômés de l'EKP choisissent la pratique libérale

Gabriel Fol

Kinésithérapeute libéral en cabinet partagé

“En tant que praticien libéral, j’ai décidé de me spécialiser en troubles musculosquelettiques. J’organise comme je le souhaite mes formations en fonction de mon plaisir d’apprendre et de l’orientation que je souhaite donner à ma pratique. Je suis libre de mes choix et n’ai aucune pression hiérarchique à subir, que ce soit pour l’organisation de mon travail ou de mes congés.”